Business is booming.

Évolution dans le temps de la machine à sous

Appareil électronique ou mécanique, la machine à sous est un jeu de hasard. Il ne nécessite aucune stratégie ni habileté spécifique. Remontons un peu dans le temps pour connaître l’histoire de cet appareil.

Inventeurs des machines à sous

Les tout premiers inventeurs de la machine à sous sont l’entreprise Sittman & Pitt. Elle l’a conçue en 1891 à New York, plus précisément à Brooklyn. Leur machine à sous avait plus l’apparence d’une machine de poker. En effet, elle était équipée de cartes et fonctionnait comme un jeu de poker.

Par ailleurs, la première machine à sous dotée de symboles n’a vu le jour qu’en 1895. C’est à Charles Fey, vivant en Californie que revient cette invention. Il l’a appelée la Liberty Bell ou « cloche de la liberté ». De plus, elle pouvait produire des paiements automatiques. Elle a été tellement populaire qu’on a fini par la surnommer le bandit manchot.

Comme vu précédemment, des machines à sous ont été créées en 1891 et 1895. En 1902, cet appareil a été interdit. C’est à ce moment, plus particulièrement en 1907, que Herbert Mills a pensé à un nouveau concept. Cette nouvelle machine est quand même un peu différente des autres, dans le sens où les symboles sont ici des fruits.

En plus, les récompenses sont des bonbons aux fruits. En outre, Bally introduit la toute première machine électromécanique sur le marché en 1963. On l’appelle le Money Honey. Dans les années 1976, la machine à sous vidéo voit le jour. Elle a totalement été pensée par une société basée à Las Vegas nommée Fortune Coins.

L’année 1994 est particulièrement prospère avec l’introduction du casino en ligne. Il y a de cela quelques années, des nouvelles machines à sous vidéo 3D sont nées. Ce sont celles que vous pouvez jouer même sans lunettes spéciales.

Il convient donc de dire que les machines à sous sont en perpétuelle progression.

Comments are closed.